Peaux noires, mates et métissées

Spécificités des peaux noires, mates et métissées

Qu’elle soit blanche ou noire, chaque peau est unique et réagit de façon particulière à l’environnement. Si les peaux claires sont à risque élevé de cancers cutanés et les peaux foncées mieux protégées contre les rayons du soleil, il existe des réactions spécifiques à chaque type de pigmentation. En réalité, il existe toutes les couleurs de peau possibles, du fait du métissage des populations. Ces couleurs sont liées à la présence plus ou moins importante de mélanine dans le derme, un pigment dont le rôle est de protéger la peau contre les rayons du soleil.

Un joli grain de peau mais un teint irrégulier, voici le souci principal des peaux noires, mates et métissées. Si elles affichent peu de rides, elles doivent pourtant faire très attention aux taches.

Hydrater sa peau noire, mate ou métissée

Si les peaux noires présentent l’avantage d’une meilleure protection face au soleil et donc un net retard d’apparition des signes de vieillissement cutané par rapport aux peaux blanches, elles sont en revanche beaucoup plus vulnérables face à la déshydratation.
On a tendance à croire que les peaux noires ou métissées sont naturellement plus sèches que les autres, mais c’est faux. Elles ont la même capacité d’hydratation mais sont moins bien adaptées à un climat sec.

Il suffit d’observer une peau noire au sortir du bain ou de la douche pour constater l’importance de l’hydratation chez la peau foncée : sitôt séchée après le lavage, elle devient blanche et écaillée, les premiers signes de la sécheresse cutanée. D’où l’importance d’hydrater quotidiennement sa peau pour éviter de voir apparaître de larges zones cendrées notamment au niveau des jambes, mais aussi sur la partie haute du corps, les membres supérieurs, en particulier les espaces inter phalangiens ou encore le visage.

Traditionnellement, la majorité des femmes à la peau foncée utilise des produits à base de karité issus d’une pharmacopée africaine traditionnelle très variée. « Riche en insaponifiables et en acides gras, le karité hydrate, adoucit, protège et embellit les peaux les plus sèches en se fondant à la surface de la peau et en laissant un film satiné souple et doux. Cet actif est donc particulièrement bien adapté aux besoins des peaux noires ou métissées pour lutter contre le desséchement cutané et l’aspect grisâtre qu’il entraîne ».

Les anomalies de la pigmentation

Les taches foncées sur la peau sont le plus grand souci des peaux noires.
Il arrive, en effet, que la production de mélanine (le pigment qui colore la peau) se dérègle. Le teint perd de sa luminosité, des taches foncées et des marques apparaissent. Souvent, la peau réagit aux agressions en produisant un excès de mélanine d’où des zones plus foncées, des taches sombres.

Principaux responsables :

  • Les boutons d’acné éclatés, les piqûres d’insectes et autres brûlures.
  • L’exposition au soleil après absorption de certains médicaments photosensibilisants
  • L’application de produits parfumés ou alcoolisés
  • Les perturbations hormonales (masque de grossesse)

Les taches sont d’autant plus difficiles à estomper qu’elles sont anciennes.

Le soleil et la peau noire

Beaucoup considèrent à tord que la peau noire et métissée est moins vulnérable aux UV et que par conséquent elle ne nécessite aucune ou peu de protection. Plus riche en mélanine, elle est naturellement protégée mais tout dépend de l’importance de la mélanine contenue dans la peau. Plus la peau est claire, moins il y a de mélanine et plus elle est sujette aux coups de soleil ou apparitions de rides si elle n’est pas protégée des UV.

Le théorie selon laquelle les peaux noires et métissées seraient à l’abris des méfaits du soleil véhiculent à l’évidence un bon nombre d’idées reçues :

  • 15% des UV parviennent dans tous les cas à atteindre les couches profondes de l’épiderme.
  • Les peaux noires bronzent comme toutes les peaux mais attention, les peaux qui présentent déjà des taches pigmentaires peuvent voir l’apparition de zones plus foncées.
  • Les peaux noires peuvent également avoir des coups de soleil, ce qui est d’autant plus valable pour les peaux métissées et plus claires qui sont parfois sujettes aux rougeurs et brûlures lorsqu’elles sont exposées trop longtemps et sans protection aux UV.

 

Château rouge, la gamme spécifique  des peaux noires, mates et métissées

 

Les spécificités de la peau noire nécessitent donc une approche dermocosmétique adaptée. Depuis 1999, la gamme CHATEAU ROUGE propose une gamme spec_2complète de soins dermocosmétiques adaptés aux peaux noires, mates et métissées.

La formulation des produits Château Rouge tient compte de ces différents problèmes et besoins spécifiques :

  • Une pigmentation instable
    Les mélanocytes fabriquent plus de mélanine sous une forme plus pigmentée. Cette synthèse est sensible au moindre traumatisme.
  • La cicatrisation de la peau est délicate et génère parfois des taches pigmentaires, notamment en cas d’acné.
  • La peau est déshydratée
  • La couche supérieure de la peau noire plus dense nécessite une humidité de l’air très importante pour garder sa cohésion. Ceci rend la peau plus sensible. Le teint devient terne, grisâtre.
  • La peau noire fabrique plus de sébum
    Sous les climats tempérés et pour lutter contre la déshydratation, la peau noire synthétise du sébum en plus grande quantité. La quantité résiduelle de sébum à la surface cutanée est plus importante et donne un aspect de peau luisante qui brille avec parfois des boutons.

La volonté de la gamme Château Rouge, est de vous offrir des produits dermocosmétiques parfaitement adaptés à votre peau afin de la sublimer et de corriger les imperfections.